• Hier soir j'etais invitee au resto par Gros Rocher et sa femme, pour feter mon prochain depart. Entre parentheses, merci Madame Gros Rocher, merci Gros Rocher pour ce delicieux repas dans un cadre charmant, merci d'avoir reserve la table a cote de la petite riviere artificielle, entre les arbres et les lucioles (enfin, des petites loupiotes vertes, pas des vrais insectes), c'etait trop chouette.

    En plus de monsieur et madame Gros Rocher, il y avait: Nuage de Printemps. Bon, ca m'a semble un peu louche des le depart qu'il soit de la partie (pourquoi lui et pas un autre de mes collegues ?) mais bon, comme il parait qu'il deprime un peu en ce moment, je me suis dit que c'etait pour lui remonter le moral.

    Nous voila donc tous les 4 assis a la table du resto. Nous 4, deux hommes, 2 femmes. Nous 4, Gros Rocher et sa femme en face de moi, Nuage de Printemps sur la banquette a cote, et moi... un peu comme 2 couples en fait. La, tout d'un coup, je crois avoir compris l'horrible verite, tout se met a tourner autour de moi, le generique de la 4eme dimension retenti en arrriere plan: mon dieu, bien sur mais comment ai-je pu etre aussi naive ? Apres toutes les fois ou Gros Rocher m'a raconte les repas que sa femme et lui organisent pour que leurs amis celibataires puissent se rencontrer (et que d'ailleurs, ca marche trop bien : rien que cette annee il y a comme ca 2 mariages en prevision) Je me suis laissee avoir comme une debutante : cette soiree d'adieu n'est qu'une mascarade destinee a me faire participer contre mon gre a une omiai avec Nuage de Printemps ! Je regarde autour de moi : pas moyen de fuir discretement, je suis coincee d'un cote par la riviere avec les arbres, les lucioles et tout le tralala et de l'autre par Nuage de Printemps. Les fourbes, ils ont tout prevu. Je commence a sentir la sueur qui me perle au front malgre la clim a fond dans le resto...surtout garder mon calme, faire comme si de rien n'etait.
    Et puis, comme je suis une fille plutot optimiste et rationnelle, j'arrive a me calmer et je me dis que bon, il n'y a pas raison de s'inquieter, que jusque la tout se passe comme une soiree d'adieu normale, on parle de mes preparatifs de depart, mon nouveau boulot et tout ca, quoi, c'est cool et surtout,surtout, il N'est PAS celibataire Nuage de Printemps. Meme que je tiens l'info de Prof de la Longue Vallee de la Riviere qui m'a tout raconte un jour un il avait un verre dans le nez, comme quoi Nuage de Printemps, il a une meuf et qu'ils vont se marier et tout et tout. Aaah, ben oui, ouf, je me sens vachement mieux apres avoir repense a cette histoire. Je suis bete d'avoir imagine que Gros Rocher et sa femme, comme ca, ils auraient pu faire un coup en douce, mouaaahahah.
    Oui, sauf que 2 verres d'alcool de prune plus tard, fini de rigoler, Gros Rocher attaque cash :
    « Marie, kininaru hitoga imasuka ? »
    « Kininaru ?, moi pas comprendre, desolee Gros Rocher ».
    En fait, si je comprends tres bien mais bon, quoi. Parce que la question de Gros Rocher ca fait en francais de chez nous ‘Marie, t'as un mec la, en ce moment ? Ou alors t'es sur un coup peut-etre ? » .
    Et il enchaine, direct « Alors, Nuage de Printemps, ton histoire avec ta copine, ca en est ou ? »
    Reponse de l'interesse : « Et bien ,je dirais « Tout a une fin » » Je manque m'etrangler direct avec mon sashimi. Je profite de l'arrivee du serveur pour reorienter la conversation sur un theme plus neutre. « Alors, il fait beau en ce moment, non? ».
    Peine perdu, apres 5 minutes, Gros Rocher qui decidement ne veut pas lacher le morceau reattaque : « Mais revenons-en a nos affaires ». Bref, je vous fais grace du reste de la soiree, qui a ete une suite d'allusions plus ou moins directes (« Tu vois, Nuage de Printemps, quand tu rencarderas Marie, blablabla » D'où il me rencarde Nuage de Printemps, maintenant??).
    Enfin, voyons le bon cote des choses, ca me fera des trucs a raconter a mes copines en rentrant en France. Mais reste une zone d'ombre dans cette histoire : quel est le role de Nuage de Printemps dans tout ca ? Est-il du cote de Gros Rocher et sa femme ou est-il comme moi qu'une malheureuse victime de leur diabolique machination ? Le suspens est a son comble... (mais bon je vous previens, y'aura pas de « peut-etre le decouvrirez-vous dans un prochain episode »)

    17 commentaires
  • ...alors que je rentre a plus de 21h30 du boulot, ma coloc m'accueille avec un "Oh, tu es rentree tot aujourd'hui" plein d'etonnement.
    Et encore, je ne suis pas la plus a plaindre, certains de mes collegues, quand ils rentrent chez eux, doivent etre accueillis par un "oh, tu es rentre aujourd'hui".

    22 commentaires
  • My tribute to "2005, annee mondiale de la physique"

    Ce n'est pas avec ca que je vais l'avoir mon prix Nobel de physique mais bon, peut-etre que je peux pretendre a quelque chose du cote du Nobel de la paix "pour avoir ouvert une nouvelle voie dans l'echange harmonieux entre peuples japonais et francais et avoir contribue a une meilleure comprehension du peuple japonais, ses moeurs bizarres, ses coutumes plus qu'etranges et sa facon de penser ...typique"*

    Mais revenons a nos moutons.

    Recemment en cours de japonais, la lecon portait sur le "睡眠時間" (suiminjikan) ie la duree de sommeil.

    Histoire de nous faire rentrer le mot a coup de marteau dans le cerveau et d'etre sure qu'il n'en sortira plus, la prof pose a chaque etudiant a tour de role la question "Et vous, combien de temps dormez vous par nuit?". Globalement, nous repondons a peu pres la meme chose: entre 6 et 7h. La prof a l'air un peu etonnee et nous dit que nous dormons tous beaucoup. La,  l'etudiant americain, le suisse, la polonaise, l'allemand, la brezilienne, la francaise, le coreen, l'autrichien et l'espagnol, nous nous ecrions tous comme un seul homme (ah, quel beau moment de solidarite entre les peuples): "Beaucoup? Vous plaisantez" (sous-entendu, dans nos pays respectifs c'etait 8h minimum sans parler des grasses mat).

    Et la prof d'insister que, "si, si, c'est beaucoup". Et de nous raconter que la nuit precedente elle a dormi 4h mais que "ce n'est pas si peu". Le "ce n'est pas si peu", on a ete obliges de lui faire repeter 2 fois au moins pour etre surs d'avoir bien compris. Et en fait, oui, on avait bien compris: 4h, ce n'est pas si peu compare a 0h. "0h" correspondant au temps de sommeil de notre prof chaque semaine dans la nuit de jeudi a vendredi. Parce que "vous comprenez, je suis un cours a la fac le vendredi (elle est etudiante en these) et il faut bien que je prepare".

    Pour nous rassurer (parce qu'on a tous certainement une expression de grand etonnement/effondrement crispe sur le visage) elle nous dit qu'elle se rattrape le week-end ou elle ne fait que dormir. C'est sur, pour etre rassures, nous sommes rassures devant ce mode de vie plutot... hum... epanouissant.

    * pour les messages d'insulte, envoyez tout directement a: cavapalatete@tespasgentille.fr


    7 commentaires
  • les resultats du referendum pour les francais expatries en asie:

    Résultats du Référendum Français sur le TCE en Asie

    Laurence Huret, de l'Assemblée des Français de l'Étranger, nous fait part des résultats du référendum pour l'adoption du « Traité Établissant une Constitution pour l'Europe ».

    • HONG KONG
      Participation (45,90%)
      OUI (88,40%)
    • SEOUL + TAIPEI
      Participation (48,20%)
      OUI (81,70%)
    • SHANGHAI
      Participation (53,84%)
      OUI (93,90%)
    • TOKYO
      Participation (55,20%)
      OUI (85,60%)

    En allant voter dimanche j'avais bien remarque que dans la poubelle de l'isoloir il n'y avait que des bulletins "NON" mais je ne pensais pas que ca serait dans de telles proportions.

    Visiblement il n'y a pas qu'en Asie (voir le blog de Jeff au Quebec)


    8 commentaires
  • Sur les conseils (judicieux) de Shigeru, un copain japonais, j'ai modifie le titre de mon blog. Question a 2 yens: voyez-vous la difference avec l'ancien titre? Question a 3 yens pour les mecs forts en japonais qui trainent sur ce blog: comprenez-vous le subtil jeu de mot qui se cache maintenant dans le nom de ce blog?

    A part ca, comme le disait Yvan sur son blog hier, "seken no awa" ou "Post-doc Marie au pays mysterieux du soleil levant" c'est bientot fini. A partir de septembre ca devrait etre "Port nawak: MC Marie et le monde mysterieux de la recherche francaise".

    La readaptation va etre dure, j'en suis sure ("Euh, comment ca vous partez tous a 19h? Et comment ca il n'y a pas de lit pliant au labo pour ceux qui veulent travailler all night? 5 semaines de vacances?? Ca va pas la tete?")Heureusement que mon futur chef qui est decidement tres sympa a eu la bonne idee de prendre un post-doc japonais qui devrait nous etre livre des octobre pour 18 mois. Je sens que je vais bien rigoler...


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique